November 2016 - The mhGAP Intervention Guide 2.0 is a resource to help health practitioners in non-specialized health settings recognize and treat mental health disorders. The section on depression provides guidance on assessment, the different types of treatment that can be prescribed, and follow-up. It includes information on treatment for depression among children and adolescents and women who are pregnant or breastfeeding.
Aujourd’hui, un plus grand accent est mis sur la nécessité de mettre en regard le risque connu pour le fœtus et les risques liés à l’absence de traitement efficace.9,10 L’enseignement à retenir est que le choix du traitement médicamenteux fait appel à un consensus informé largement discuté. Il est donc recommandé de toujours se mettre dans la condition de pouvoir bien peser les avantages et les inconvénients du choix d’un traitement antidépresseur. L’accès, ambulatoire ou hospitalier, à l’évaluation/observation conjointes, et donc à la collaboration interdisciplinaire entre praticien, obstétricien, pharmacologue et psychiatre est la pierre angulaire éthique de la prise de décision clinique.
La grossesse, en elle-même, est un facteur déclenchant de dépression, même quand elle se passe bien sur le plan physique. En effet, c'est une période où le corps se transforme. On s'apprête à devenir mère et ce n'est pas rien ! Notre vie va être complétement chamboulée. Inconsciemment, on se demande quelle maman on va être, si notre mère n'a pas été assez aimante, on se replonge dans tout notre roman familial. Il n'est pas étonnant que cela nous déstabilise et même nous bouleverse.
La définition des limites entre le comportement normal et pathologique est un dilemme qui s'étend à toute la psychiatrie. Du fait des changements cognitifs et physiques qui ont lieu pendant la puberté, il est particulièrement problématique d'établir les limites des troubles de l'humeur chez les adolescents. Ils ont tendance à sentir les choses particulièrement intensément et les sauts d'humeur marqués sont communs chez les jeunes gens. Il peut être difficile de distinguer des réactions émotionnelles intenses des troubles de l'humeur. Par ailleurs, les adolescents ne parviennent pas facilement à dire comment ils se sentent et confondent souvent des émotions comme la colère et la tristesse. Ils ont une difficulté particulière à décrire certains des symptômes cognitifs clés de la dépression, comme le désespoir et l'autodénigrement. 

Some people may have a disorder that causes most of the distress, and it is reasonable to address it first. For example, if a person who is highly depressed is unable to begin treatment for an anxiety disorder, which requires high motivation and energy, it may be necessary to treat the depression first. Often, however it is difficult to tell which set of symptoms is predominant, so treatment of both may start at the same time.
Psychosocial treatments are also effective for mild depression. Antidepressants can be an effective form of treatment for moderate-severe depression but are not the first line of treatment for cases of mild depression. They should not be used for treating depression in children and are not the first line of treatment in adolescents, among whom they should be used with extra caution.
For some people, the death of a loved one can bring on major depression. Losing a job or being a victim of a physical assault or a major disaster can lead to depression for some people. When grief and depression co-exist, the grief is more severe and lasts longer than grief without depression. Despite some overlap between grief and depression, they are different. Distinguishing between them can help people get the help, support or treatment they need.
Several types of psychotherapy (also called “talk therapy” or, in a less specific form, counseling) can help people with depression. Examples of evidence-based approaches specific to the treatment of depression include cognitive-behavioral therapy (CBT), interpersonal therapy (IPT), and problem-solving therapy. More information on psychotherapy is available on the NIMH website and in the NIMH publication Depression: What You Need to Know.
I say, when you are depressed, find the cause, when you find the cause then deal with it. For eg. If depression came about after a long relationship came to an end and now you are depressed because you are reminiscing over the stupid person you broke up with, that will later on just affect alot more areas in your life, your job, your finances, your relationship with friends, your eating habits, and before you know it, you’re in too deep and you have more to be depressed about. Deal with it. If you depressed because you don’t have an income, find a job, if it is loneliness, get a partner.
I've waited a full year to write this review (literally, I ordered the book 367 days ago!) This book was recommended to me by two extended family members struggling with mild to moderate depression. I had been fighting with SEVERE clinical depression; it robbed me of my life, of enjoying my husband and children. I sought medical, psychological, and psychiatric help for about two years... Several medications, dosage changes, doctors, therapists, etc... Nothing made a dent.

Avec mon conjoint, nous avons eu un petit garçon il y a 4 ans, c'était une grossesse sans problème. Après sa naissance, nous savions déjà que nous voulions un autre enfant. Deux ans après, je suis à nouveau tombée enceinte et j'ai dû subir un curetage à 10 semaines de grossesse. Je crois que mes mes angoisses sont arrivées à partir de cela je pense... Quelques mois plus tard, je suis de nouveau tombée enceinte. Toute la famille était comblée par cette nouvelle et mon fils a même annoncé ma grossesse en apportant une paire de chaussons à son papa ! Mon homme était évidemment stressé mais heureux.
Les principaux mécanismes qui jouent un rôle dans le rapport entre la dépression postnatale et le développement des jeunes enfants sont les problèmes de conduites parentales et le niveau élevé de stress, deux éléments étroitement liés à la dépression chez la femme.7,29 La dépression mine les habiletés parentales reconnues comme étant liées au bon développement des nourrissons et des jeunes enfants, puisqu’elle est associée à un style de conduites parentales fort probablement stressant pour les enfants (p. ex., indifférence/désengagement, hostilité/critique ou imprévisibilité). Des études de plus en plus nombreuses montrent que les habiletés parentales et le stress ou l’adversité sont des médiateurs de l’association entre la dépression postnatale et les problèmes de développement de l’enfant.30
a cure for depression, about depression, adequate sleep, antidepressant, antidepressants, anxiety, anxiety and depression, brain, brain chemicals, cardiovascular, cardiovascular health, conquer stress, cure depression, depression, depression medication, depression remedy, depression symptoms, diet, does marijuana cause depression, dopamine, dopamine supplements, endorphins, energy supplements, exercise, fight depression, food, for depression, health, health food, health remedies, how to cure depression, l tyrosine, moderate depression, mood, natural depression, natural health, natural health remedies, natural remedies, natural supplements, overcome depression, processed foods, selective serotonin reuptake inhibitors, serotonin, serotonin and norepinephrine, serotonin reuptake, serotonin reuptake inhibitors, side effects, sleep, stress, stress and anxiety, stress anxiety and depression, suffering from depression, supplements, symptoms of depression, trans fat, treating depression, trouble sleeping, tyrosine.
All of this has psychiatrists, long frustrated with their menu of available treatments, hopeful for the first time in years. Finally, they say, their field is on the cusp of a much-needed breakthrough. “At this point, any new depression treatment that makes it to the finish line is a huge win,” says Dr. George Papakostas, director for treatment-resistant depression studies at Massachusetts General Hospital. “It’s going to have a major impact.” The question is, which method will prove to help the most people in the safest way possible?
Depression often does not occur alone—many people living with depression experience some other mental illness as well. Depression has a high rate of co-occurrence with both anxiety (up to 60%) and substance use disorders.4,5 A depression crisis hotline can address dangerous substance abuse behaviors and any other mental health challenges that may be contributing to depression. If you are experiencing thoughts of hurting yourself or others, call 911 immediately or go to your nearest emergency room or psychiatric hospital for a crisis evaluation.
Les experts cherchent toujours à comprendre les différents types de dépression pendant la grossesse, pour pouvoir « prévoir » quelles femmes seront plus à risque de faire une dépression postnatale. Créez dès aujourd’hui un réseau de soutien, composé d’amis, de membres de la famille, de votre partenaire, de votre médecin ou de votre thérapeute. Dès la naissance de votre bébé, une aide pourra se mettre en place si le besoin s’en fait ressentir.
SSRIs target the brain's serotonin, a signaling chemical (neurotransmitter) that studies have found to be involved in depression. This class of medication includes fluoxetine (commonly known as Prozac), sertraline (Zoloft), paroxetine (Paxil), escitalopram (Lexapro) and citalopram (Celexa). Side effects, which are usually temporary, include changes in sexual desire, digestive problems, headache, insomnia and nervousness.

The Internet abounds in information and misinformation about panic attacks, phobias, and other anxiety disorders — including promises of quick cures that require up-front payment. When chronic anxiety disrupts your life, you may be willing to try anything. But how can you learn what’s trustworthy? And how can you find help that will work for you? Read on.


Quand j'ai été touchée par la dépression au cours de mon premier, puis de mon troisième trimestre de grossesse, j'ai cru moi aussi qu'il était normal de ressentir ça quand on est enceinte. Mais après en avoir parlé à ma sage-femme et à des professionnels de la santé mentale, j'ai compris que j'avais besoin d'aide et que je n'avais pas à en avoir honte.
Scandale aux Pays-BasL'ex-directeur d'une banque de sperme remplaçait les échantillons et a eu 49 enfants biologiques Effets secondairesAdénome de la prostate : certains médicaments augmentent le risque de diabète de type 2 Obésité et surpoids Régime : les hormones de croissance peuvent bloquer la perte de poids EpidémieEbola en RDC : l'OMS ne déclare pas l'épidémie "urgence de portée internationale"
On parle souvent de la santé mentale après la grossesse en termes de dépression post-partum (DPP), un trouble qui touche plus d'une femme sur dix dans l'année qui suit son accouchement. La dépression pendant la grossesse est tout aussi fréquente, mais on la met souvent sur le compte du déséquilibre hormonal et du stress occasionné par ce changement majeur dans la vie d'une femme.
La dépression s'accompagne de symptômes physiques assez faciles à observer lorsqu'on vit avec l'adolescent : changements importants dans ses habitudes alimentaires, c'est-à-dire, perte ou gain d'appétit, ou irrégularité de l'alimentation. Le sommeil est également perturbé : le jeune peut souffrir d'insomnie, retardant l'heure du coucher par peur des idées noires ou, au contraire, tomber dans l'hypersomnie où le sommeil devient une fuite.  Le rythme habituel de l'ado peut aussi subir des modifications : d'actif il devient passif, de calme il devient bourdonnant, bref, il n'est plus celui qu'on connaissait. Il subit un manque d'énergie, il devient apathique. Il ressent de la confusion, un manque de motivation et il a de la difficulté à se concentrer et à prendre des décisions. Le jeune en état de dépression se plaint de douleurs telles que des maux de tête ou des maux d'estomac.
Vous pensez peut-être que vous devriez arrêter de prendre vos médicaments contre la dépression pendant la grossesse. Souvenez-vous que, non traitée, la dépression peut avoir de graves effets sur vous et sur votre bébé. Si vous prenez des antidépresseurs et que vous pensez devenir enceinte (ou que vous l’êtes déjà), parlez avec votre médecin avant d’arrêter de prendre un quelconque médicament.

Certains nouveau-nés auront des symptômes comme l’irritabilité, une respiration rapide, des tremblements ou de la difficulté à se nourrir si leur mère a pris des antidépresseurs pendant leur grossesse. Ces symptômes sont presque toujours légers et disparaissent rapidement, généralement dans un délai de deux semaines. Les problèmes graves sont très rares.
Après sa naissance, votre bébé sera maintenu en étroite observation pour vérifier s’il est en bonne santé. Les médecins et les infirmières s’assureront que vous êtes tous les deux bien avant de vous laisser rentrer à la maison. Vous aurez peut-être besoin d’être hospitalisés un ou deux jours de plus pour qu’ils soient bien certains que tout va bien.

I think this is a great book and that's coming from somebody with a very short attention span (I can't even watch movies let alone read a book). But this has captured my attention which is absolutely amazing, 70% it's probably the most I've read off the internet since high school. It is well written easy to understand and includes an interesting history on why tribal cultures and our ancestors were more well off mentally. Anybody who follows these 6 steps religiously may not find themself completely out of the hole but I believe they will definately get on the right track and feel at least like their problems are manageable. Remember, things good and bad happen for a reason. If I never fell into this myself I would not be writing this review. I hope this helps atleast 1 person! Good luck everyone, hope everyone finds their cure and is better able to focus on their life purpose :D
Risques en défaveur d’un traitement Risques en faveur d’un traitement • Risque tératogène (pic entre la deuxième et la huitième semaine) • Risque fœtal (action sur le développement ou la maturation fœtale : période critique dans les sept derniers mois) • Risque néonatal (effet direct du produit administré avant l’accouchement) • Risque à distance dont la période (pendant toute la grossesse) • Risque suicidaire • Risque de troubles graves des processus d’attachement • Risque de rupture du couple • Risque de perte du travail

Le syndrome du troisième jour est une forme légère de dépression postpartum que ressentent de nombreuses mères. D’habitude, il se manifeste de 1 à 3 jours après la naissance et peut durer de 10 jours à quelques semaines. Lorsqu’elles ont ce syndrome, bien des femmes ont des sautes d’humeur : elles sont heureuses un instant et pleurent l’autre. Elles peuvent se sentir angoissées, confuses ou avoir de la difficulté à manger ou à dormir. Jusqu’à 80 % des nouvelles mères en souffrent. Le syndrome du troisième jour est très courant, et il disparaît de lui-même.

Your doctor will check for medical conditions that mimic depression, and also make sure you are not taking medications that can cause depression as a side effect. Many medical conditions and medications can cause symptoms of depression, including sadness, fatigue, and the loss of pleasure. Hypothyroidism, or underactive thyroid, is a particularly common mood buster, especially in women. Older adults, or anyone who takes many different medications each day, are at risk for drug interactions that cause symptoms of depression. The more medications you are taking, the greater the risk for drug interactions.


Further, even in relatively uncomplicated cases, only about one-half of outpatients with nonpsychotic major depressive disorder initially treated with a single medication or with psychotherapy will experience a clinically significant improvement in symptoms (ie, a response) during the 8 to 12 weeks of acute-phase treatment,6–10 and only 20% to 35% of patients will reach remission,9 the aim of treatment.8,11 The remission rates are even lower in treatment-resistant depression.12 How to manage most patients—those whose depression does not remit with the first, second, or third step of treatment—is unclear.
With its immediate accessibility to personalized individual support, Samaritans hotline provides needed support between counseling sessions and other appointments, a transition from one form of care or treatment to another as well as a service that can provide ongoing emotional support at the time of a person’s crisis and through the hours, days, weeks and months of their distress, trauma and recovery.

On parle souvent de la santé mentale après la grossesse en termes de dépression post-partum (DPP), un trouble qui touche plus d'une femme sur dix dans l'année qui suit son accouchement. La dépression pendant la grossesse est tout aussi fréquente, mais on la met souvent sur le compte du déséquilibre hormonal et du stress occasionné par ce changement majeur dans la vie d'une femme.
According to Fortune, the organization is using machine learning to prioritize higher-risk individuals for quicker and more effective responses. But Crisis Text Line is also wielding the data it gathers in other ways — the company has published a page of trends that tells the public which hours or days people are more likely to be affected by certain issues, as well as which US states are most affected by specific crises or psychological states.
L'approche familiale est une fréquente nécessité, en particulier quand l'attitude des parents semble jouer un rôle inducteur et même pathogène dans la dépression de l'adolescent. La rencontre avec la famille s'avère également nécessaire quand des aménagements concrets doivent être discutés (hospitalisation, hôpital de jour, internat, etc.). Quel que soit le modèle psychothérapeutique, l'accompagnement des parents est clairement requis.
×